Accueil > Communiqués > L’université de Poitiers lauréate d’une Chaire Senghor de la francophonie

Communiqués 2 décembre 2019

L’université de Poitiers lauréate d’une Chaire Senghor de la francophonie



Enregistrer au format pdf

Le 8 novembre 2019, l’université de Poitiers s’est vu attribuer une Chaire Senghor en francophonie nord-américaine et ainsi intègre officiellement le réseau international des Chaires Senghor de la francophonie.

Une reconnaissance majeure de l’université de Poitiers dans le domaine de la francophonie

La mise en place de cet espace de réflexion d’envergure sur les différents aspects et enjeux de la francophonie concrétise l’expertise de l’université de Poitiers dans ce domaine, notamment en sciences humaines et sociales. Sur 21 Chaires dans le monde, seules trois universités en France en possèdent, l’université de Poitiers étant la seule en Nouvelle-Aquitaine.

Un espace de réflexion universitaire

Cette Chaire Senghor en francophonie nord-américaine, qui sera adossée à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS) de l’université de Poitiers, contribuera à structurer les actions scientifiques des différents laboratoires impliqués dans une perspective pluridisciplinaire, et facilitera la mise en place de nouvelles collaborations en matière de recherche et de formation (notamment des collaborations inter-chaires). Enfin, la Chaire contribuera à un plus grand rayonnement des activités consacrées à l’étude de la francophonie d’hier et d’aujourd’hui (colloques, journées d’études, conférences…).

La francophonie au cœur de ce réseau

Rattaché à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le réseau international des Chaires Senghor de la francophonie s’est développé avec pour objectif premier de susciter la multiplication et l’intensification des relations et des partenariats entre des universités partageant entièrement ou partiellement la langue française.

Le réseau se donne quatre missions principales :
- Diffuser un enseignement de base sur l’histoire, la géopolitique, les institutions et les coopérations de la Francophonie
- Produire de la recherche sur l’objet « francophonie »
- Animer un débat d’idées sur le monde francophone et son évolution
- Favoriser la coopération entre partenaires francophones

Sur la photo : A droite, Ariane Le Moing, nouvelle titulaire de la Chaire Senghor en francophonie nord-américaine et à gauche, Füsun Türkmen, présidente du réseau international des Chaires Senghor de la Francophonie.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.