Accueil > Actualités > L’Oiseau de l’année : un concours pour photographes engagés

Actualités 9 août 2021

L’Oiseau de l’année : un concours pour photographes engagés



Enregistrer au format pdf

L’association de photographes naturalistes Camera Natura a choisi d’opérer une rupture avec les concours traditionnels en suscitant l’implication des participants dans la préservation de la biodiversité. Jusqu’au 15 septembre, les photographes sont invités à adresser une photo qui concourra au titre de « photo d’oiseau de l’année ».

« Nous souhaitons, plus que jamais, donner du sens à l’image nature et animalière, affirmant ainsi la démarche de notre collectif au sein du réseau associatif de préservation de la nature », souligne Alain Buchet, président de l’association Camera Natura qui a son siège en Deux-Sèvres, dans la commune des Châteliers. « Les maitres-mots de l’Oiseau de l’année sont : sensibiliser, s’impliquer, partager ».
Cette proposition, plus participative qu’un simple concours, a spontanément trouvé un écho favorable auprès de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et de son président Allain Bougrain-Dubourg qui assurera lui-même, en octobre, la présidence du jury.

« Stopper un déclin funeste »

La LPO, qui œuvre depuis plus d’un siècle à la préservation des espèces sauvages et des espaces naturels et enchaine les missions d’éducation, est convaincue de l’impact de l’image dans l’action de sensibilisation. Face à l’effondrement de l’avifaune et de la biodiversité en général, Allain Bougrain-Dubourg n’hésite pas à dire que «  les photographes naturalistes portent désormais la même responsabilité que les intrépides reporters de guerre ». Selon le président de la LPO, le rôle des photographes de la nature est « d’exposer, à travers sa beauté fragile, la vulnérabilité croissante du monde vivant, d’interpeller et de sensibiliser sans relâche pour stopper un funeste déclin ».

Concrètement, chaque candidat devra, jusqu’au 15 septembre, adresser une seule photo d’oiseau qui lui semblera la plus pertinente et la plus originale pour illustrer l’avifaune. A la suite de la présélection, le jury élira la « photo de l’oiseau de l’année ». Le lauréat sera récompensé par un séjour actif au sein d’une structure de préservation de l’avifaune, en lien avec la Ligue pour la protection des oiseaux.
Par ailleurs, une exposition sera produite à l’occasion du prochain Festival international du film ornithologique de Ménigoute, en Deux-Sèvres (26 octobre - 1er novembre).
Pour participer à « l’Oiseau de l’année » ou apporter son soutien : photo.cameranatura.org

Un tichodrome échelette photographié sur le donjon de Niort (crédit photo : Steve Girault/Camera Natura)


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.