Accueil > Communiqués > Keyclic, de la smart city au smart building

Communiqués 24 mai 2018

Keyclic, de la smart city au smart building



Enregistrer au format pdf

Prise électrique défectueuse, panne d’ascenseur, problème de plomberie dans son logement ou ses bureaux... Qui peut affirmer ne jamais avoir vécu, de près ou de loin, une de ces situations embarrassante et désagréable ?
Souvent, la résolution de ce type de problème traîne en longueur et peut rapidement devenir irritable, mais grâce à l’application Keyclic, la donne pourrait bien vite changer.

Créée en 2014, la startup bordelaise basée à la Pépinière éco-créative des Chartrons, permet à tout utilisateur, de signaler rapidement et très simplement, via une application mobile, tout dysfonctionnement au bon interlocuteur et d’obtenir une réponse personnalisée.
Initialement connue grâce à sa première application Jaidemaville, proposée aux collectivités, la startup s’attaque désormais à un marché porteur, l’immobilier au sens large, incluant promoteur, facility manager, bailleur social et syndic.
« La communication entre les parties prenantes d’un bâtiment est souvent compliquée en cas de sinistre. Manque d’information qualifiée, incompréhension dans les échanges, outils existants archaïques, autant de facteurs qui aggravent une situation déjà perturbée. » résume Baptiste Yvenat, co-fondateur de la société Keyclic. « Après différentes sollicitations, nous avons décliné ce que nous réalisions avec les villes, l’objectif étant de fluidifier le dialogue entre le gestionnaire d’un espace, ses occupants et les entreprises devant y intervenir. Notre but est donc de créer une synergie entre tous les intervenants d’un même lieu de vie, le tout en optimisant les actions terrains et réduisant les délais d’intervention ».

Disponible en mode Saas, la solution Keyclic, totalement interfaçable aux outils métiers existants, couvre déjà 240 millions de m² de surface en France et prochainement à l’étranger avec un réseau d’une trentaine de clients tels que Vinci Autoroutes, Vinci Construction, Keolis, Poste Immo, Bouygues Immo, Derichebourg, soit près de 12 000 utilisateurs actifs.
« L’aspect collaboratif de notre projet est une réelle innovation d’usage, on l’observe chez nos clients. Par exemple, via Keyclic, un prestataire de nettoyage équipé de son smartphone, peut, lors de son intervention, signaler instantanément une fuite d’eau au plombier simplement en deux clics. Auparavant, il n’y avait aucun outil le permettant, ni aucune traçabilité dans le suivi. L’intelligence collective est au cœur de notre process ! » avance Baptiste Yvenat
Devant l’engouement des utilisateurs de Keyclic, la startup prévoit un développement important en 2018 à travers le recrutement de profils commerciaux et techniques supplémentaires.

À PROPOS DE KEYCLIC :
Création : Mars 2014
Siège social : Bordeaux
Activité : Éditeur de logiciel spécialisé Smart city - Smart building - Smart Data
Equipe : 8 collaborateurs dont 3 dirigeants associés : Baptiste Yvenat, Kevin Lot, Guillaume Doury.
Levées de fonds : 250 000 €
Accélérateur(s) : Vinci Autoroutes | Institut Open Innovation CentraleSupélec
Clients principaux : Vinci Autoroutes, Vinci Construction, Bouygues Immobilier, Poste Immo, Derichebourg, Groupe Inseec, Keolis Bordeaux Métropole, Altarea Cogedim, Port Maritime de Bordeaux, différentes collectivités...
Dernière actualité : Keyclic est présent sur le stand de La Poste n°J29-003 à Viva Technology qui se déroule du 24 au 26 mai 2018, à Paris Porte de Versailles.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.