Accueil > Entreprises > Sothoferm, 30 ans de croissance et toujours l’humain au coeur

Entreprises 29 juin 2018

Sothoferm, 30 ans de croissance et toujours l’humain au coeur



Enregistrer au format pdf

Journée presse locale et nationale jeudi 28 juin, portes ouvertes ce vendredi, challenge Run’in au profit des Restos du Coeur demain, Sothoferm met le paquet pour fêter ses 30 ans en y associant personnel, partenaires, clients, fournisseurs...

Une partie de l’équipe de direction prend la pause devant le "super stocker" : de gauche à droite, Bernard Paineau, Angélique Picherit responsable qualité, Matthieu Paineau directeur général adjoint qui prendra la suite de son père, Thomas Faure responsable marketing et Emmanuel Braux directeur commercial.

Basée en nord Deux-Sèvres, à Mauzé-Thouarsais, l’entreprise familiale, leader du volet battant en France, gère une croissance insolente mais ne perd pas ses fondamentaux qui placent hommes et femmes au coeur de l’entité.
Bernard Paineau a créé l’entreprise en 1988. Ils étaient 5 à l’époque, aujourd’hui, Sothoferm emploie 180 personnes et le Groupe Sothogam, composé des sociétés Sothoferm, Sargam et Sidonie emploie 270 personnes. Une belle progression qui se poursuit avec un lourd investissement en 2017 : 3 millions d’euros dans un nouveau bâtiment, une unité de laquage, un nouveau showroom et surtout un transtockeur imposant.
L’innovation n’est jamais loin dans un marché très concurrentiel. Ainsi parmi les nouveautés présentées à la presse ce jeudi, un volet battant motorisé avec une alimentation solaire permettant aussi un pilotage intelligent en fonction de la luminosité, la possibilité de configurer un portail sur-mesure en ligne et d’en visualiser le résultat sur une photo, des persiennes totalement hermétiques en aluminium labellisées "Personnes à mobilité réduite"... En aluminium, PVC ou bois, les volets, portes de garage et autres portails de clôture sont fabriqués dans l’usine de près de 19000m² où l’ordre et la propreté sont légion. Deux personnes sont en charge de la qualité dans l’entreprise dont Angélique Picherit qui expliquait que suite aux importants investissements de Sothoferm, certaines lignes de production sont encore en phase de rodage. C’est le cas notamment du transtockeur, un équipement imposant de près de 900 000€ qui gère plus de 800 cellules de stockage et vient à la demande chercher les produits. Cet équipement vient compléter toute une gamme d’automatismes destinés au levage des charges lourdes.

Chez Sothoferm, les femmes sont nombreuses en production et ce, depuis longtemps

Côté environnement, Sothoferm recycle ses chutes de bois dans une chaudière qui assure le chauffage d’une partie des locaux, couvre 10% de sa consommation électrique grâce à des panneaux photovoltaïques. Enfin, un restaurant d’entreprise faisant la part belle aux produits locaux accueille chaque jour la moitié environ des salariés pour un prix par repas très attractif.
Pour un meilleur confort de vie des salariés, la journée de travail prend fin à 16 heures... autant de mesures révélatrices d’un certain état d’esprit. "Chez nous, comme dans toutes les entreprises "à risques", le personnel se gare en marche arrière le matin. C’est la première étape d’une journée ponctuée de gestes de sécurité et de processus dédiés au bien travailler ensemble, d’où la bonne tenue des ateliers" explique Bernard Paineau qui a misé très tôt sur un management transversal dans son entreprise et sur une approche très personnalisée des plans de carrière des salariés.
"Quand on a abordé le lean management pour faire face à notre croissance, je pensais que ce serait au détriment de l’humain, mais en fait ça dépend de la façon dont on le met en application."
La dirigeant a déjà organisé sa succession et consacre depuis plusieurs années une partie de son temps à la commune de Mauzé-Thouarsais-Rigné dont il est le Maire et à la Communauté de communes du Thouarsais dont il est le président.

Sothoferm en quelques chiffres et données :
- 180 salariés, 19 personnes ont été recrutées depuis le début de l’année
- 31 millions de chiffre d’affaires en 2017
- croissance : +12,1% (mai 2017 vs mai 2018)
- Près de 3500 distributeurs dans toute la France (45% en négoce, 28% de fenêtriers et 28% d’industriels)
- Part de marché du volet battant : plus de 10%
- Plus de 3 millions d’euros investis en 2017 en parc machines et atelier
- Les produits sont labellisés Origine France Garantie et PEFC

CR

Plus : www.sothoferm.fr

La nouvelle extension du bâtiment et en bois le restaurant d’entreprise


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.