Accueil > Entreprises > Léa Nature pilote sa croissance tout en gardant un supplément d’âme

Entreprises 12 octobre 2018

Léa Nature pilote sa croissance tout en gardant un supplément d’âme



Enregistrer au format pdf

C’est un bel exemple de succès entrepreneurial qui a été salué unanimement jeudi 4 octobre lors de la soirée anniversaire de Léa Nature. 25 ans de croissance sur un marché encore en phase de construction : celui des produits bio et naturels. Une croissance qui pousse aujourd’hui l’entreprise rochelaise à investir fortement tout en conservant dans son ADN les valeurs qui font certainement sa force.

Charles Kloboukoff a créé cette entreprise en 1993 en région parisienne avec, à l’époque, une orientation plutôt "phytothérapie" héritée de son père. Les premiers produits bio apparaissent en 1995 avec la marque Jardin Biologique. En 1996, il convainc sa dizaine de salariés de déménager pour la douceur de vivre rochelaise. C’est aussi cette année là qu’il décide de diversifier ses activités en y ajoutant une première gamme de cosmétique naturelle. S’en suivra une croissance continue pour atteindre aujourd’hui plus de 1000 salariés et une position de leader à faire pâlir notamment les plus grandes marques de cosmétique et de produits bio.
D’ailleurs Charles Kloboukoff vient de se voir décerner le prix Ernst & Young de l’entrepreneur de l’année pour la région ouest en catégorie "Vision stratégique".

Le BiO’Pôle de Léa

Pourtant, l’émotion était palpable ce 4 octobre, pour ce chef d’entreprise visionnaire donc, qui a salué l’engagement à ses côtés de ses plus anciens collaborateurs. Le maire de Périgny, où est installée Léa, Guy Denier, a souligné le rôle d’une telle entreprise sur son territoire avec toutefois une réalité foncière qui peut freiner certains projets, comme celui d’une ferme urbaine par exemple.

Jean-François Fountaine a salué la "sincérité" et le parcours de l’entrepreneur Charles Kloboukoff

Le président de la Communauté d’agglomération de La Rochelle, Jean-François Fountaine, a salué le "plus beau parcours économique de ces 50 dernières années sur le territoire" avec une ébauche de diagnostic sur les clés de ce succès. "La sincérité de l’engagement" de ce dirigeant serait pour lui l’une des réponses.
Nombreux étaient les amis, les partenaires, à avoir répondu à cette invitation de soirée anniversaire au BiO’Pôle de Léa, un lieu éco-conçu où règne la sérénité, entre salle de réception, boutique et lieu de restauration avec accès direct au jardin en forme de Mandala géant, composé d’essences utilisées pour les compositions de produits.

Le témoignage de salariés de Léa Nature, arrivés dans l’entreprise à différentes phases de développement

Un investissement de 100 millions d’euros sur 4 ans

Cette soirée d’anniversaire était aussi l’occasion, pour le groupe Léa Compagnie Biodiversité, qui regroupe aujourd’hui Léa Nature, Bioléa et Ekibio, de présenter une stratégie d’investissement sans précédent : 100 millions d’euros au total jusqu’à 2020 pour soutenir une croissance qui fut de 23% en 2017.
Outre la rénovation ou la construction de certaines unités de production implantées en France, le projet phare est sans doute celui qui sort actuellement de terre à quelques pas du BiO’Pôle, sur l’ex site Delphi : une usine du futur en cosmétique bio avec un pôle logistique.

Une visite du chantier de l’usine avec des élus dont le maire de Périgny (à gauche), le député Olivier Falorni

Cette usine, qui devrait entrer en production à la fin du 1er trimestre 2019, "nous permettra de passer de 15 à 45 millions d’unités produites et, si le succès est au rendez-vous, à la faveur de la construction d’une seconde tranche, d’atteindre à terme les 100 millions d’unités cosmétiques" expliquait Charles Kloboukoff lors de la visite officielle du chantier en compagnie des chefs d’équipe et notamment de l’architecte Stéphane Foulon. Le bâtiment fait l’objet d’un cahier des charges écologique, de la station d’épuration naturelle basée sur la technologie des biodisques - une première en France - à la chaufferie optimisée pour la récupération d’énergie, à la toiture, favorisant la lumière naturelle. Les unités de fabrication sont françaises majoritairement - comme la plupart des équipements - avec en objectif une consommation d’eau limitée au maximum.
L’investissement total représente 20 millions d’euros dont 7 millions de matériel.
L’activité cosmétique de l’entreprise disposera ainsi de 8000m² de locaux dédiés dont 3000 pour la production.

Une usine du futur avec un cahier des charges écologique qui sera opérationnelle en 2019

SO’BiO étic, leader de la cosmétique bio

Le marché de la cosmétique bio et naturelle en France représente quelques 600 millions d’euros de chiffre d’affaires. La marque phare de Léa Nature, SO’BiO étic, vendue en grandes surfaces, possède 28,3% de parts de marché, ce qui la place en première position avec une croissance de plus de 35%.
Cette performance, poussée par les nouveaux comportements d’achat des consommateurs, qui bannissent de plus en plus les produits à base d’huile de palme notamment, et cherchent des produits naturels et efficaces, vient bousculer le marché des cosmétiques, jusqu’ici occupé majoritairement par de grandes marques de renommée mondiale.

Il semblerait bien que le "Petit Poucet" rochelais soit en position de séduire la plupart des consommateurs et que la diversification du groupe lui permette d’envisager de très belles années, voire décennies.

Charles Kloboukoff, un entrepreneur "engagé de nature"

CR

Un rappel : les marques de Léa Compagnie Biodiversité aujourd’hui :
- En alimentation bio, diététique et santé en grandes surfaces : Jardin Bio (N°2 de l’épicerie bio, n°1 du petit déjeuner et du repas, n°2 des jus bio), Karéléa, Floressance
- En alimentation bio en réseaux spécialisés : Priméal, Le pain des fleurs, ma vie sans gluten, Bisson, Carte nature, Vitamont, Mamie Bio, Biopur
- En cosmétique bio et naturelle et produits de la maison en grandes surfaces : SO’BiO étic, Floressance, Biovie
- En cosmétique bio et naturelle et produits de la maison en réseaux spécialisés : eau thermale de Jonzac, Natessance, Lift’Argan, Douce nature et Ecodoo

Léa Compagnie Biodiversité en chiffres :
- 1380 salariés en France, projet de 500 créations d’emploi d’ici 2020
- 14 unités de production en France
- 17% de croissance en objectif pour 2018 avec 430 million d’euros de chiffre d’affaires
- Léa Nature conçoit et commercialise 2000 produits bio et naturels en alimentation, diététique, compléments alimentaires et 500 en cosmétique, hygiène et produits d’entretien de la maison.
- Léa Nature adhère au 1% For The Planet depuis 2007, ce qui représente 7,4 millions d’euros de donc reversés à 1200 projets de protection de la nature.
- Une fondation qui soutient chaque année plus de 400 projets.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.