Accueil > Actualités > Culture & loisirs > Nos partenariats > Himalaya pour toi, un coup de pouce à une belle initiative

Nos partenariats 4 mars 2009

Himalaya pour toi, un coup de pouce à une belle initiative



Enregistrer au format pdf

Himalaya pour toi est une association basée à Poitiers qui a été créée par deux passionnés de montagne : Philippe MAHOU, et Florent VALLEISE (à droite et à gauche sur la photo, encadrant leur guide Paulo GROBEL). Son objectif est d’intervenir dans les domaines sportif, humanitaire, social, artistique, culturel, éducatif...

Une expédition solidaire, une aventure humaine

Point d’orgue de leurs actions, les deux fondateurs de l’association vont réaliser du 18 avril au 31 mai prochains une expédition baptisée MANASLU (du nom du sommet) et qui consiste à gravir l’un des plus hauts sommets du monde, le huitième de la planète et l’un des plus secrets sommets de plus de 8 000 mètres (8163 m exactement).

Une expédition sans traces (limiter l’empreinte écologique de l’expédition) et avec une approche douce : grâce à la méthode de Paulo Grobel, le guide de l’expédition : « la stratégie de l’escargot consiste à quitter le camp de base et à progresser de manière continue vers le sommet sans jamais redescendre au camp de base. Elle donne le temps d’apprendre la vie en très haute altitude sans souffrances extrêmes. » A noter que des écoles poitevines ont été sensibilisées à ce projet qu’elles suivront dans un cadre éducatif.

Dans le contexte économique que l’on connaît le projet a réussi, grâce au travail de la société SUIVI CONSEIL, qui a mobilisé des mécènes pour boucler un budget de 33000 €.

Permettre à des enfants de vivre leur rêve

En parallèle de cette ascension, Himalaya pour toi porte 2 projets pour lesquels chacun peut apporter son soutien grâce à un don qui fait l’objet d’une réduction fiscale de 66% (Avec le haut parrainage et le soutien de Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, Roselyne Bachelot, ministre de la Jeunesse et des Sports et
Bernard Laporte, secrétaire d’État au sport) :

- Amélie et Sylvain ont 13 et 17 ans. Leur mère Fabienne est totalement paralysée suite à un accident vasculaire cérébral (locked-in syndrom). Elle communique uniquement grâce aux mouvements de la tête.
Fabienne vit dans un établissement spécialisé. Amélie et Sylvain rêvent de prendre, avec elle, de véritables vacances à la montagne.
Cela suppose la location d’un véhicule adapté, l’aménagement d’un appartement, la présence permanente d’une infirmière et d’une auxiliaire de vie… dépenses qui ne sont pas financées par la prestation de compensation du handicap (PCH). Par un don, chacun peut contribuer à la réalisation du rêve d’Amélie et Sylvain. Dons à adresser à L’association « Himalaya pour toi », 21 rue des Villas 86000 Poitiers.

- dans le cadre de la préparation de cette expédition, Philippe Mahou et Florent Valleise ont noué des contacts avec l’école Chantal Mauduit et l’association Samdo Avenir qui scolarisent des enfants Népalais. L’école Chantal Mauduit scolarise les enfants de Kathmandu des castes les plus basses de la société népalaise. Ils n’apprennent pas le français mais l’anglais. Grâce au Cned (dont Philippe Mahou est responsable de la communication), des cours seront mis à disposition des enfants pour l’apprentissage du français.
Quant à Samdo avenir, elle a le projet de construire, aménager et faire fonctionner, à Samdo, une école de trois classes pour trente enfants.
Samdo est un village à 4000 m d’altitude à proximité du camp de base du Manaslu. Pour en savoir plus et soutenir ce projet : samdoavenir@free.fr

Toutes les informations sur www.himalaya-pour-toi.com et sur le site de Paulo GROBEL : www.paulo-grobel.com

Dons pour le rêve d’Amélie et Sylvain à adresser à L’association « Himalaya pour toi », 21 rue des Villas 86000 Poitiers.

Crédits photo : site Himalaya pour toi et site de Paulo Grobel



  • Frédéric Bontemps
    19 avril 2009, 09:46

    Nietszche écrivait : "pour me comprendre, il faut être habitué à vivre sur les cimes, à l’écart des égoïsmes nationaux". La volonté de Philippe Mahou de tracer cette voie, fut-elle personnellement risquée pour lui-même, mérite d’être suivie. C’est pourquoi, tous ceux qui appuient les initiatives individuelles dans la volonté de satisfaire le plus grand nombre doivent être réjouis. Mahou a aussi su s’accocier des "sponsors" animés de cette volonté de faire partager à ceux qui n’ont pas la chance d’avoir reçu les moyens de leur talent. On y trouve les "originaux" (dans son sens le plus noble et non celui que dénonçait Brassens) de l’action pour l’humanitaire : le cabinet comptable Guiot, le cabinet d’avocats d’entreprises Frédéric Bontemps, pour qui, l’aventure ne s’arrêtera pas au sommet de la voie, adret ou ubac, ces acteurs indirects chercherons a redonner ce que Mahou aura récolter. Voici une expérience innovante.
    Frédéric Bontemps

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.