Accueil > Actualités > Territoires > Congrès des maires des Deux-Sèvres : le rôle de l’élu en questions

Territoires 15 mai 2017

Congrès des maires des Deux-Sèvres : le rôle de l’élu en questions



Enregistrer au format pdf

Réunis en "congrès" à Niort le 11 mai dernier, les maires des Deux-Sèvres, ont pu échanger, sur fond d’élections législatives (la plupart des candidats y ayant fait une apparition), sur les enjeux à la fois pour leurs territoires et pour leur fonction.
L’association des maires de Deux-Sèvres, qui organisait l’événement, avait choisi de faire intervenir un expert en la matière : Patrice Raymond, maître de conférences en droit public à l’université de Bourgogne, directeur du Master 2 "finances des collectivités territoriales et de leurs groupements".
Une présentation, quelque peu technique toutefois, qui aura peut être éclairé certains élus locaux bien souvent accablés par les obligations administratives et le manque de moyens. La stratégie a été maintes fois abordée et la notion de "territoires" au-delà des frontières administratives qui tend à remplacer celle de "collectivité territoriale."
"Il ne vous faudra bientôt plus être seulement de bons gestionnaires, mais aussi de fins stratèges" expliquait Patrice Raymond sur fond de textes de lois et de ratios comptables. Pas sûr que le message ait suscité grand enthousiasme.

A noter qu’à partir de janvier 2018, le Conseil départemental des Deux-Sèvres mettra gratuitement à disposition des maires du département l’expertise de ses agents territoriaux dans des domaines juridiques, techniques... pour un premier niveau d’accompagnement.

Jean-Marie Morisset, sénateur des Deux-Sèvres (à droite), en discussion avec Gilbert Favreau (président du Département)

Pour Jean-Marie Morisset, sénateur : "les communes ont toujours toute leur place, mais elles doivent s’adapter aux mutations et avec des contraintes de plus en plus fortes la tâche devient compliquée. Il faut plutôt mutualiser les moyens que se regrouper, trois communes pauvres ne font pas une grande commune riche."
Sur le projet de suppression de la taxe d’habitation, l’élu s’est montré perplexe "j’ai vécu la suppression de la vignette qui était une ressource dynamique pour les Départements. Or, sa compensation n’a jamais pris en compte l’évolution du nombre de véhicules, je crains que le résultat soit le même pour la taxe d’habitation et qu’on ne tienne pas compte des nouveaux habitants, de l’attractivité des territoires. Nous verrons bien si le programme est tenu et les compensations assurées pour les collectivités, on parle ici tout de même de 10 milliards d’euros à trouver  !"
Concernant la baisse du nombre de parlementaires voulue par le Président Macron, "la tâche va être compliquée, n’oublions pas qu’il y a des élections partielles au sénat en septembre prochain, il va falloir faire vite  !"

CR

A propos de l’association des maires des Deux-Sèvres :
- création 1950
- 297 communes adhérentes, 11 communautés de communes, 2 communautés d’agglomération (Niort et Bressuire), 19 syndicats de communes et syndicats mixtes et les 29 maires délégués comme membres associés
- président depuis 2008 : Léopold Moreau (Maire de Saint-Maixent-l’Ecole)
Plus : www.adm79.asso.fr



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.