Accueil > Actualités > Comment redynamiser nos centres villes ? Des réponses le 20 novembre à (...)

Actualités 10 novembre 2017

Comment redynamiser nos centres villes ? Des réponses le 20 novembre à Angoulême



Enregistrer au format pdf

Redynamiser les centres-villes, un défi, une urgence ! (Nous avons réalisé un article complet sur ce sujet à lire dans notre magazine de l’automne). En effet, force est de constater qu’à part de rares exceptions, la situation est difficile pour nombre de commerçants des centres villes victimes des stratégies commerciales hasardeuses de certains élus misant sur le développement à outrance des zones d’activités commerciales.
L’association « centre-ville en mouvement » a d’ailleurs récemment souhaité que le centre-ville soit déclaré « grande cause nationale » en 2018, c’est dire si la situation est préoccupante !

La Chambre de commerce et d’industrie de Charente organise le 20 novembre à l’espace Carat un événement unique dans la région autour de ce thème avec notamment une étape du dispositif itinérant "Connect Street". Chantal Doyen Morange, conseillère territoriale à la CCI, nous explique les objectifs de cette journée du 20 novembre : « Nous avions déjà organisé des assises sur le commerce en 2008. Cette année, nous avons fait le choix d’une autre dynamique grâce à un dispositif national. Cette journée comprendra deux temps forts : le matin, la part belle sera laissée aux commerces et territoires (conférence, tables rondes…) et l’après-midi, place à Connect Street, un concept nouveau sur lequel nous misons beaucoup. Au lieu d’organiser des stands d’exposition classiques, nous encouragerons les démonstrations pratiques dans un décor reconstitué de rues commerçantes et organiserons les visites en petits groupes. Chaque exposant aura 1mn30 pour présenter son produit avec en fil rouge le thème « le commerce de demain ». Angoulême sera la première ville étape en région d’une tournée nationale autour de ce concept. Nous attendons donc de nombreux visiteurs.
L’idée est de réunir en un même lieu au même moment les commerçants et les décideurs locaux : maires, présidents d’intercommunalités… pour évoquer concrètement les problématiques de centre ville et centre bourg et de proposer des solutions de revitalisation commerciale. L’enjeu est clair : construire ensemble un équilibre commercial durable et le commerce de demain.
En 2001, il y avait 6,1% de vacance commerciale dans les villes moyennes, en 2015, le chiffre est passé à 10,4%, c’est trop.
 »

Depuis début 2017, la Chambre consulaire a mis en place un observatoire du commerce en Charente. « C’était une volonté forte des élus de la nouvelle mandature » souligne Chantal Doyen Morange. « Un investissement important a été fait dans des bases de données nationales qui sont enrichies avec les données locales. Déjà, sur Barbezieux Saint Hilaire, à la demande de la Municipalité et de la Communauté de Communes des 4B Sud Charente, nous avions mené une étude il y a deux ans. Elle a permis à la Collectivité de constituer un dossier FISAC (Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce) et de bénéficier ainsi de subventions pour des opérations en faveur du commerce. »
Au-delà de cette démarche d’observation, la CCI est accompagnée par un cabinet de prospective commerciale depuis un an.

CR

Toutes les informations sur l’événement du 20 novembre : http://connect-street.fr/charente et www.charente.cci.fr



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.